« Si ce stockage d’informations permet de laisser une trace pour les générations à suivre alors c’est assez sain car l’héritage renforce l’identité des vivants. »

lien vers l’article

Pdf :Deuil _ « Si le numérique permet de laisser une trace pour les générations à suivre alors il est assez sain », estime Boris Cyrulnik.pdf

« On meurt quoi qu’il en soit. Ce qui est dangereux n’est pas de vouloir « rester » après sa mort mais plutôt de se soumettre au passé de son vivant. »

Merci à 20 minutes et à Boris Cyrulnik pour cet article aligné sur bien des points avec l’esprit de PostVitam !